Discussions, Non classé, Thèmes

[TAG] Autrices incontournables en SFFF

Logo du TAG

Cet été, avec le #incontournablesSFFF, Vert, sur son blog Nevertwhere, invite à donner le nom de dix autrices de SFFF marquantes, et mettre ainsi en lumière ces artistes, que ce soit sur Twitter, Instagram, la blogosphère ou ailleurs. Étant depuis toujours fervente lectrice de l’imaginaire, j’avais très envie d’apporter ma contribution et, bien que plusieurs noms soient clairement inévitables, peut-être vous en faire découvrir de nouveaux. Je précise qu’il n’y a pas de classement particulier (j’aurais été bien en peine de mettre en place une quelconque hiérarchie entre elles). Et honnêtement, je préfère passer par les autrices plutôt que me limiter à des livres d’autrices, car le choix aurait été impossible👀.

  1. Mariam Petrosyan

Rencontrée en 2021 à travers son unique roman La Maison dans laquelle publié chez Monsieur Toussaint Louverture, elle est ici car son œuvre est tout simplement devenue mon roman préféré. Un pavé de 1000 pages dévorés en une quinzaine de nuits. J’ai perdu mon sommeil pour ce livre qui me retenait en otage entre ses pages tellement ses mots étaient fascinants. Et après l’avoir fini, ce n’était pas tant la panne de lecture qui me guettait, mais plutôt l’envie irrésistible d’y replonger encore et encore pour y chercher des réponses aux questions avec lesquelles l’autrice et ses personnages nous laissent. Un pur bijou de fantastique au style très particulier. Aussi, je serai toujours admiratrice de cette autrice pour avoir écrit une phrase de deux pages (oui deux pages vraiment) qui tient la route sans m’avoir perdu en cours de route [le traducteur a lui aussi tout mon respect].

Encore aujourd’hui, j’ai parfois le besoin de revenir me perdre entre les lignes qu’elle a écrites, de m’y émerveiller autant que de m’y faire frissonner de peur comme d’exaltation. Mariam Petrosyan a laissé son âme dans son ouvrage.

  1. Robin Hobb

Un nom qui doit beaucoup revenir, mais que je ne pouvais omettre. J’étais en seconde quand j’ai croisé L’Assassin royal de Robin Hobb dans les rayons du CDI. En septembre, j’empruntais le tome 1, février suivant j’avais les quatre intégrales de la saga et j’arrivais au bout du dernier… pour enchaîner avec les autres sagas de l’univers de la reine de la fantasy. Ça a été la révélation pour moi. Je passais littéralement tout mon temps libre à lire Robin Hobb, à cette époque : en me levant, dans le bus, devant le lycée, entre deux cours, en mangeant, avant de me coucher. Il n’y avait qu’elle. Et même si aujourd’hui, en fantasy, une autre saga, objectivement parlant, la dépasserait légèrement à mes yeux, je les considère toujours comme à égalité juste pour ces moments inégalés et toute la nostalgie que m’apportent cette autrice et son œuvre.

  1. Estelle Faye

Il faut le comprendre au bout d’un moment : chaque œuvre citée dans cet article fait partie de celles que j’ai dévorées avec avidité. Estelle Faye est clairement une grande incontournable de la SFFF française. Même en n’ayant lu que la saga des Seigneurs de Bohen, et ce, il y a peu de temps, en mai dernier, j’ose l’affirmer avec force. Parce que rien que dans cette saga, il y a tout ce que l’on peut attendre en fantasy aujourd’hui. Et, à présent, une bonne partie de ses livres ont intégré sans hésitation ma wishlist. Il me tarde de la découvrir dans le reste de son œuvre.

  1. Jun Mochizuki

Mangaka au style raffiné, très travaillé et majestueux, Jun Mochizuki maîtrise aussi à merveille le scénario de ses œuvres. Si bien que Pandora Hearts est mon manga préféré, et Les Mémoires de Vanitas l’un de ceux encore en cours que je suis le plus assidument. Avec ses personnages, à la fois très colorés et très sombres, jamais tout blanc ou tout noir, toujours à doubles facettes, elle vous attrape dans des univers et des intrigues complexes mais terriblement bien maîtrisés et beaux, aux allures victoriennes, steampunk, parisiennes, vampiriques…

  1. Mariana Enriquez

Mariana Enriquez et son exceptionnel Notre part de nuit devait faire partie de cette liste. Écrivaine argentine, grande adepte du fantastique, à certains égards elle dégage, pour moi, des ondes qui m’ont rappelé ma lecture chez Mariam Petrosyan. Soumise à de nombreuses inspirations qu’elle dilue tout au long de son œuvre, elle nous offre un roman riche en symbolisme et en poésie qui n’en est pas moins cru et révélateur de la noirceur des hommes. Encore une autrice au style fascinant qui marque dès la première fois.

  1. Anne Rice

Un peu comme Robin Hobb, Anne Rice est un must de la SFFF, surtout pour les grands fans de vampires et de sorcières. Ses Chroniques des Vampires, ses galeries de personnages, leurs histoires extraordinaires qui surpassent le temps et l’espace. Juste, voilà !

Il faut d’ailleurs que je me lance dans la trilogie des sorcières.

  1. Karine Rennberg

Et Meute, dont j’ai récemment parlé ici. Des loups-garous et du post-apo mêlés pour donner un récit très prenant et original avec des choix audacieux mais accrocheurs, et des personnages très touchants. C’est pour moi une œuvre que tout adepte de SFFF devrait tenter. Et j’ai hâte de découvrir plus de textes de la main de cette autrice qui fait clairement partie des plumes à suivre avec attention.

Par ce seul roman qui fut un coup de cœur, elle m’a tout de suite plu, donné des frissons et fait naître tant d’émotions !

  1. Céline Landressie

On va revenir chez les vampires avec Céline Landressie et sa saga Rose Morte. Avec laquelle mon histoire a commencé de façon un peu particulière. Oui, c’est une amie qui l’a lu d’abord, devant moi. Elle adore cette saga aussi. Et elle m’a raconté beaucoup de passages quand elle la lisait. Alors j’ai eu envie de la lire aussi. En ayant été spoilée sur tout un pan de l’histoire XD. Pour autant, cela reste une petite pépite méconnue qui revisite avec un grand travail et une grande élégance le mythe du vampire à travers une intrigue qui s’étend au fil de l’Histoire.

  1. Dawn Kurtagich

Et voici une excellente autrice dans le milieu de l’horreur. Avec The Dead House, Ce qui hante les bois et Les Brumes affamées, elle sait vous retourner le cerveau tout en vous glaçant le sang avec délice. Ce que j’aime surtout chez elle, c’est sa manière de jouer avec la chronologie de ses intrigues pour faire perdurer le suspense jusqu’au bout.

  1. Céline Chevet

Vampires, Chamanes, Fantômes, fantastique, historique, surréaliste, science-fiction. Céline Chevet, elle est un peu touche à tout, et c’est une autrice que je serai capable de suivre dans tous les domaines sur lesquels elle pourrait écrire tant j’apprécie son style et ses idées. Mention toute particulière pour Sous les sabots des dieux, sa saga fantastico-historique autour de la guerre des Trois Royaumes en Corée, l’œuvre que je préfère d’elle.

Nous voilà à dix mais si ça ne tenait qu’à moi, il y en aurait bien d’autres à évoquer (comme Lizzie Felton et son cher manoir embrumé, Nina Gorlier et ses personnages féminins si puissants, Justine Niogret dont je n’ai lu que Mordred, que j’ai cela dit trouvé si beau, Yana Toboso, première mangaka que j’ai lue, Maude Elyther et sa grande sensibilité Cécile Guillot et ses œuvres gothiques ou encore Rochel Kirst pour son Aphantasia. Et bien d’autres encore…)

N’hésitez pas à partager votre top 10 à vous pour agrandir encore la famille. Et évidemment vous pouvez retrouver la sélection de Vert ainsi que celles de tous les participants ici.

8 réflexions au sujet de “[TAG] Autrices incontournables en SFFF”

  1. Ta sélection est très variée et à part Estelle Faye, je n’ai lu aucune des autrices citées.
    Ce que tu décris pour La Maison dans laquelle, j’aimerais de nouveau le ressentir parce que cela fait des années qu’un roman n’a pas su m’envoûter à ce point…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! Si tu aimes la fantasy ou la science-fiction, Estelle Faye est indéniablement une incontournable dans la littérature française ! Et je suis contente que tu puisses découvrir de nouveaux noms 😉

      J’aime

  2. Une superbe liste avec plein de choses intéressantes !
    Tu as attiré mon attention avec la maison dans laquelle. Tu en parles avec tellement de chaleur que ça me donne envie d’y plonger pour espérer vivre ça aussi. Ça t’a beaucoup marquée ! Je vais aller voir cela de plus près 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ! ça me fait plaisir que tu t’intéresse à La Maison dans laquelle. En même, j’appréhende un peu tant ce livre est particulier. Il a beau être mon préféré, j’ai conscience qu’il ne peut plaire à tout le monde. Mais j’espère que ce sera pour toi une bonne expérience 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s